Description

En 1940, au château de Grafeneck en Allemagne, 10654 personnes ayant des déficiences cognitives et physiques ont été tuées par les Nazis dans la première chambre à gaz de type industriel de l’histoire de l'Holocauste. Grafeneck marque le premier pas sur le chemin qui amène à Auschwitz - Dachau un an et demi plus tard.

Ce concert rend hommage aux victimes. Un devoir de mémoire, une façon de les faire revivre, mais aussi un devoir de lucidité en regard d’événements et de débats actuels.

Le concert sera repris à Grafeneck et à travers l'Allemagne et la Suisse en 2023 pour commémorer les plus de 75 années depuis la libération des survivants du Holocaust. La tournée soulignera aussi le récent 250ième année depuis la naissance de Beethoven, dont la glorieuse "Ode à la joie” de sa 9ième Symphonie, basée sur un poème de Friedrich Schiller, a été transformé par Helmut Lipsky en un mémorable Requiem pour les victimes de génocides commis à travers le temps partout dans le monde. Le programme se termine avec la composition “Grafeneck 1940” de Thomas Fortmann, qui traite des événements incompréhensibles qui ont eu lieu au Château Grafeneck il y a plus de 83 ans.

L’artiste allemand Jochen Meyder avait conçu une œuvre commémorative composée de 10654 sculptures en terra cotta. Exposée au Centre commémoratif du Château Grafeneck, des images de cette œuvre accompagneront ce voyage musical allégorique et plein d'émotions à travers l'histoire du château. 

Grafeneck 10654

Ode à la mémoire et à l'espoir

Helmut Lipsky, violon

Louise Bessette, piano

Olivier Maranda, percussions

  • Facebook
Grafeneck.jpg

Vidéos

Presse

« ...L'expressivité de cette musique pénétrait la peau des auditeurs et s'infiltrait dans toutes les fibres jusqu'au plus profond de l'âme... »

-  Südwest Presse,  concert inaugural, 8 décembre 2015

 
 
 

Photos

Audio

 
 
Aucun post publié dans cette langue actuellement
Tenez-vous à jour...

Nouvelles